#15 Sevran la festive !
Le 11/09/2018 à 11h40 par Romain Ribeiro
Résumé

 

Fêtes de quartiers, Fête de la sardine, Fête du 14 juillet et bientôt Jour de fête : à Sevran, la période estivale est propice aux événements festifs, créateurs de lien social et véritables vitrines pour les acteurs du milieu associatif local. Toutefois, cette propension des Sevranais à la fête n'est pas nouvelle, mais ses formes ont évoluées au fil du temps.

Dès le début du XXe siècle, Sevran s'est dotée d'une Commission des Fêtes afin d'établir les préparatifs des bals et des différentes activités (concours de tirs, de pêche, tombolas) organisés pour l'occasion de la fête communale, qui se déroulait sur la place du village (aujourd'hui place Bussière) en complément des festivités du 14 juillet. Pour preuve, dans un courrier datant de 1926, signé du trésorier de l'Harmonie de Livry, il est fait mention d'une facture de 350 francs pour l’exécution d'un concert et d'un défilé organisés le 11 juillet 1926 à l'occasion de la fête de Sevran.

 

Mais cette époque fut également celle des guinguettes, ces lieux de rassemblement où danse et divertissement étaient de rigueur. De tradition ouvrière et historiquement liées aux activités nautiques, c'est donc tout naturellement que les guinguettes sevranaises s'épanouirent à Freinville, aux abords du canal de l'Ourcq. C'est également à Freinville que s'implanta un casino, comme en témoigne encore quelques cartes postales, preuve de la vitalité et du caractère festif de ce quartier.

 

 

Toutefois, à partir de la seconde moitié du XXe siècle, de nouvelles formes de rassemblement festifs s'imposèrent, parallèlement au développement de la commune et de sa population. C'est ainsi que les années 1970 devinrent la décennie des galas, avec à l'affiche des artistes tels que Daniel Guichard, Claude François, Enrico Macia, Michel Sardou , Serge Lama, Line Renaud... Le 2 juillet 1987, dans le cadre du festival des Banlieues bleues, Sevran a même reçu la visite d'un certain Ray Charles !

 

Aussi, à partir des années 1980 s'est peu à peu installée à Sevran la tradition du carnaval. En effet, chaque année, le carnaval marquait l'un des points culminants de la vie locale, petits et grands rivalisant d'imagination et d'inventivité pour rendre les chars du cortège les plus impressionnants et orignaux possibles. Aujourd'hui, cette tradition s'est quelque peu estompée, mais de nombreux autres rendez-vous estivaux ont repris le flambeau, pour que Sevran reste une fête !

 

 

 

Romain RIBEIRO, Responsable-adjoint des Archives municipales de Sevran

 

 

Mots clés : 
Notes de bas de page
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches

Aucun billet trouvé