#1 L'ancienne Mairie de Sevran
Le 24/01/2017 à 09h31 par Romain Ribeiro
Résumé

 

Certains bâtiments résistent à l'épreuve du temps et s'impregnent de l'aura de leurs propriétaires successifs. La bâtisse qui office encore office de Mairie il y a peu en fait partie. De maison bourgeoise à propriété d'Alfred Nobel, pour enfin devenir bien communal, autant d'histoires qui en font un bâtiment à part. Zoom sur l'ancienne Mairie de Sevran...

 

 

     A l'actuel 5 rue Roger le Maner (anciennement rue de la Demi-Lune) se dresse le bâtiment de ce qui fut l'ancienne Mairie. Mais ce que certains ignorent, c'est que cette ancienne bâtisse se trouvait au centre d'une vaste propriété, achetée par la Mairie le 30 juillet 1892 dans le but d'y installer les écoles communales ainsi que la nouvelle mairie. Le nom de son propriétaire ? Un certain Alfred Nobel.

 

     En effet, la cadre verdoyant du village de Sevran mais aussi, et surtout, la proximité du Parc de la Poudrerie convainquirent l'inventeur de la dynamite de s'y installer. C'est donc en 1881 qu'Alfred Nobel acquit ce domaine, composé d'un imposant bâtiment d'habitation, de communs d'une grange, d'un pigeonnier, d'un clapier – annexe vouée à l'élevage des lapins – ainsi que d'un poulailler, pour le doter l'année suivante d'un laboratoire d'expérimentations.

 

     Toutefois, en 1891, Nobel, au terme de nombreux différends avec le gouvernement français, décide de quitter Sevran et la France pour l'Italie, avec laquelle il avait préalablement passé un accord afin d'assurer la fabrication de la balistite, une poudre sans fumée, mettant alors sa propriété en vente.

 

"SEVRAN. La Mairie". 4Fi317, AM Sevran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

     Cette dernière acquise par la Mairie le 30 juillet de l'année suivante, la Conseil municipal, dans un premier temps, vota la destruction des communs et de la grange – ils furent détruits en 1894 –, de même que la serre qu'Alfred Nobel avait fait construire rue d'Aulnay. Ne demeuraient alors plus que le laboratoire, où Nobel et son assistant Fehrembach menaient la plupart de leurs expérimentations, et la bâtisse principale, divisée entre écoles et mairie, sur le modèle des mairies-écoles des XIXe-XXe siècles. Dès lors, ce bâtiment devint le lieu symbolique d'affirmation des valeurs et des fondements républicains à Sevran.

 

 

     De nos jours, les vestiges qui nous sont donnés de voir sont encore investis par la Mairie, le bâtiment principal accueillant des bureaux de services communaux – une plaque commémorative y est d'ailleurs installée – et le laboratoire ayant été transformé en remise. Clin d’œil de l'histoire, la partie de l'édifice, construite plus récemment, destinée à être détruite dans les mois qui viennent se dresse exactement à l'endroit où se trouvaient les communs de la propriété, détruits... en 1894 !

 

 

 

 

 

 

Romain RIBEIRO, Responsable-adjoint des Archives municipales de Sevran

Mots clés : 
Notes de bas de page
Partagez cet article
Commentaires

Seuls les utilisateurs identifiés peuvent laisser un commentaire.

Me connecter à mon compte

Billets proches

Aucun billet trouvé